Histoire de la filière chanvre en Auvergne

Le chanvre est une culture qui était autrefois présente en Auvergne, comme en témoigne la présence d'antiques bassins de rouissage dans les anciens cadastres. Le chanvre  se cultivait aussi bien dans les zones de plaine qu’en moyenne montagne jusqu’à environ 1 000 mètres. On retrouve encore la présence d’antiques bassins de rouissage dans les anciens cadastres. Au début du XXIII ème siècle, l'Auvergne cultivait 400 tonnes/ an. Les cultures de moyenne montagne étaient principalement réservées à des besoins personnels, les cultures dans la plaine de la Limagne servaient à faire les corderies pour la marine royale ou aux peigneurs. Cette activité est rappelée par le nom de lieudits comme Cannabière, Rouase, Chènevière. C’était alors une culture fortement tributaire des conditions climatiques et des lourdes pertes de transport par voie d’eau.

Victime du déclin de la marine à voiles et de l’arrivée de fibres synthétique sur le marché du textile, l’importance de la filière chanvre décline fortement dans la deuxième moitié du XIX ème siècle.  

graphique-production.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La filière s’adapte alors peu à peu  à de nouveaux secteurs : Papèterie puis isolation, plasturgie … pour revenir à une production répartie sur 10 000 à 12 000 ha en France.)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×